Un mariage singulier

Comment faire de votre mariage un moment particulier ? Un moment de détente, de partage, suffisamment juste pour qu’il dise quelque-chose de vous et laisse un trace dans la mémoire de vos invités.

Evidemment l’alcool va aider, mais là n’est pas le propos.

Si seul l’amour suffisait il n’y aurait nul mariage, au delà vous êtes envahit par un élan d’éternité un morceau de foi en l’avenir plus beau que le présent, et ce bonheur est si intense que vous souhaitez le démultiplier en le partageant.

Regard un peu naïf sur la nature jalouse et intrinsèquement égoïste des hommes mais au delà des convenances qui vous n’en feront rien paraitre, quoique vous n’échapperez pas à quelques déconvenues, il sera parmi vos invités des amitiés, des attentions sincères qui consoliderons votre conviction qu’un bonheur partagé reste un moment d’éternité.

C’est là le point central : « un moment partagé, un moment d’éternité », n’allons pas trop loin dans l’ostentation du bonheur et restons sincères.

Dès lors la justesse de l’être prend toute sa dimension tragique car si l’existence précède l’essence aucun choix ne vous sera épargné et tout votre être en projet se révèlera à chaque instant de cette fête. Pas de souci les cyniques vous susurreront : tant d’autres ont échoué avant vous, sachez traverser le précipice en confiance, tel l’oracle devant le pèlerin, maniant intelligence et instinct, sans crainte de mystifier son interlocuteur, sûr de son ascendant, maitre de la mise en scène.

Alors je vous laisse le soin de soigner la nature spirituelle de cet évènement, et je me pose la question : quoi de plus intemporel que de laisser une trace immatérielle de cet évènement à vos invités ? Je ne parle pas de gobelet et autres gamelles marketing mais d’une marque de savoir vivre, de savoir d’être, une marque qui les accompagne pendant votre évènement et au delà.

L’essentiel du mariage se déroule à table il faut bien à ce moment se résoudre à ce que cet objet fasse partie des arts de la table.

Alors choisissons un objet abordable et chic, non pas la serviette il faudra la laver ce qui gâche un peu l’effet, l’assiette, le verre ou les couvert risquent de vous ruiner sans vous distinguer outre mesure du service ambiant et quotidien de vos invités, je veux vous parler du porte-couteaux : ustensile quelque peu démodé mais qui avec un peu de finesse peut se transformer en une note d’originale de distinction, ce qui est l’essence d’un socialisation réussie. Je me fais fort de vous convaincre qu’avec un peu de goût et de style cet accessoire si vous en avez les moyens saura distinguer votre table de tous les mariages qui vous auront précédé.

Je veux vous parler d’un porte-couteau design d’une sobriété à couper le souffle et dont pourtant les traits purs et racés dessinent les lignes d’un gout sûr et harmonieux. Dans le respect de la sobriété chère à notre tradition Française, qui sait dire tout l’essentiel avec le moins possible pour concentrer l’effet et laisser une trace imperceptible d’éternité. Un porte-couteau qui restera en retrait de votre table mais soulignera votre goût sûr pour l’harmonie et la couleur.

Une matière d’abord, une matière qui nous précède et nous survivra. Matière vivante quand bien même elle serait martyrisée et polie jusqu’au dernier copeau pour donner son rendu le plus pur : la ligne naturelle de ses veines. Veines qui portent la sève à la cime de l’arbre et réalisent son essence aux couleurs, textures et intensités multiples.

Qui n’a pas le souvenir d’une forêt, d’un arbre, d’un verger, d’une odeur de sous-bois, du soleil perçant à travers les feuillages… Partagez ce lien avec vos invités et partagez les essences qui ranimeront chez eux leurs souvenirs d’enfance et restez pour toujours associés à cet instant de réminiscence sobre et consistant, sans prétention et infiniment bienveillant.

Alors posez les couteaux, détendez votre table et choisissez la couleur, la texture qui saura sous-ligner ce moment.

Quoi de mieux que d’aller à la source des porte-couteaux design en bois massif Harmonium ?

Retour en haut